Sainte-Maire-aux-Mines

Bonjour à toutes et à tous, 
 
Aujourd’hui, Delphine et moi aimerions vous faire partager un merveilleux week-end que nous avons passée à Sainte-Marie-aux-Mines le 24 et 25 juin 2017. 
 
Nous voilà donc parti à 6h du matin, direction l’Alsace pour la 54ème édition du salon international des gemmes et des minéraux. Nous avons décidé de rester 2 jours la bas pour être certain de ne rien manquer et de vous ramener les plus belles pierres, en effet, la zone commerciale s’étend sur 52.000 m². De quoi bien occuper notre week-end. 
Un bouchon à 5km de Sainte-Marie-aux-Mines nous laisse à penser qu’il y aura affluence. 
L’organisation de cet évènement est vraiment parfaite. De grands parkings ont été aménagés en périphérie de la ville, et des bus sont affrétés pour amener les visiteurs jusqu’aux centre ville. 
Beaucoup de villageois de 7 à 77 ans en gilet fluo assurent la sécurité et la circulations des voiture et autres bus navette. 
Je ne parlerai pas de la zone exposition, ni des conférences et autres défilés, nous n’y avons pas assisté, Notre objectif cette année était de fureter le plus possible dans la zone minéraux pour vous ramener de belles pierres. D’ailleurs, nous n’avons fait que survoler la zone bijoux qui n’était pas notre priorité. 
 
Beaucoup de pays du monde étaient présents : 
Chili, Pérou, Mali, Algérie, Maroc, Madagascar, Australie, Brésil, USA, Grande-Bretagne, Allemagne, Inde, Italie Espagne... 
Près de 1.000 vendeurs venant de 52 pays différents... Pour s’exprimer, nous devions souvent parler en anglais. Pour la petite histoire, un grand moment de rigolade quand, sur un stand brésilien, je m’exprime en anglais et que le monsieur me répond “Est-ce possible en français ?” Ha ha ha ! 
 
Il y avait des pierres que l’on ne voit jamais chez nous. De très grandes pièces que l’on ne verra qu’une fois dans notre vie. Des pierres d’une qualité exceptionnelle. 
 
Voici un aperçu de ce que nous avons pu admirer : 







Des géodes d’améthyste à ne plus savoir où donner de la tête














quelques géodes de citrine. Il y en avait moins, et pourtant, elles sont parfois plus jolies que les Améthyste. Nous avons vu des pièces tellement grosses, qu’elles étaient encore emballées dans des caisses en bois, avec l’ouverture visible. Il fallait un Fenwick pour les soulever...


Pointes et amas de quartz fumé :








Des pointes de cristal de roche.







Des pointes de citrine en quantité phénoménale...






De la Jade sous toutes ses formes.


Tourmaline verte incluse dans du quartz. Nous avons également vu des cartons entiers remplis d’aiguilles de tourmaline verte !


Fluorite


Des crânes réalisés dans beaucoup de pierres différentes...






De la Labradorite, à vous en donner le tournis tellement elle rutilait sous les rayons du soleil.


Maintenant, passons à ce que nous ramenons ! 
 
De la malachite verte 

 
Une pyramide de Lépidolite 

 
Des petits pendule égyptiens (de haut en bas : cristal de roche, oeil de tigre, aventurine verte, quartz rose) 

 
Des géodes de quartz en deux tailles différentes 
 
 
Des pendules séphoroton (De droite à gauche : Aventurine verte, Lapis lasuli, Obscidienne, quartz rose, oeil de tigre) 


Plusieurs morceaux de Labradorite 
 
 
De la tourmaline noire 

 
Une étoile de sirius en cristal de roche et deux pointes de quartz hématoïde 


Quartz avec inclusion de Tourmaline verte 

 
Des pendules à facettes (de gauche à droite : Oeil de tigre, Cornaline, Aventurine verte) 


De la Jaspe rouge roulée 
 
 
De l’obscidienne roulée 
 
 
De la Sélénite en dôme et en bâton 
 


 
Des pointes de quartz fumé ou non 

 
Avec ça, je vous réserve une surprise... 
 

Tout n’est pas à vendre, certaines sont pour notre collection personnelle, d’autres ont été réservé, mais nous essaierons de satisfaire un maximum de personnes. 

Delphine et Rémi, pour vous servir :


Les photos grandeur nature ici